Comment: sécher une cave ou un  sous-sol humide

Protégez vos biens et votre maison de la moisissure, de la pourriture et des insectes

Un problème d’eau au sous-sol peut être plus grave que vous ne le pensez.  C’est plus clair quand il y a plusieurs centimètres d’eau qui inonde à la base des escaliers il faut agir. 

Mais l’humidité indésirable ne se manifeste pas toujours de manière clairement visible. Par exemple, il n’est pas rare que les propriétaires remarquent que la cave reste humide ou sente les champignons, malgré une inspection minutieuse ne révélant pas la présence de gouttelettes de liquide ou de petites flaques. Dans de tels cas, recherchez des signes plus discrets pour vous donner une idée de ce à quoi vous avez affaire. Le bois en décomposition, l’efflorescence de salpêtre (un sel blanc crayeux laissée par l’évaporation), la moquette spongieuse, les carreaux de sol lâches – tous indiquent le même problème sous-jacent.

Trouvez l’eau

Afin de sécher un sous-sol humide, vous devez commencer par déterminer la cause. Les raisons courantes comprennent l’infiltration des eaux de surface, l’infiltration des eaux souterraines ou la pénétration d’air avec une teneur en humidité inhabituellement élevée.

L’intrusion d’eau de surface se produit lorsque les eaux pluviales s’écoulent vers les fondations de la maison et pénètrent par des interstices ou des fissures. En même temps, une élévation du niveau des eaux souterraines se produit. Permettant alors à plus d’eau de pénétrer dans la maison à travers les fondations, que ce soit par effet de mèche (capillarité) ou par pression hydrostatique.

Malgré ces conditions météorologiques votre sous-sol doit rester sec pour rester utile. Vous ne pouvez pas écarter la possibilité que ce sont vos activités à l’intérieur qui entraînent une hausse de l’humidité. Cela peut être par exemple a cause d’une buanderie et d’un séchoir mal ventilés. L’humidité est toujours inconfortable, voire dommageable.

Résoudre le problème

Pour éviter les problèmes persistants de moisissure ou de champignons , débarrassez-vous de tout meuble endommagé par l’eau dans la maison, à moins qu’ils ne puissent être correctement nettoyés. Ensuite, identifiez et traitez la source du problème.

Les eaux de surface

Si l’eau de surface est le coupable, alors pour assécher à nouveau votre sous-sol, commencez par observer le fonctionnement du système de drainage du toit et comment l’eau de pluie s’écoule pendant une tempête.

Une gouttière ou un tuyau de descente obstrué par des débris peut envoyer de l’eau de pluie par-dessus la gouttière, directement le long des fondations et dans la maison. Un nettoyage régulier des gouttières deux fois par an – ou l’installation de gouttières qui empêchent les débris de s’accumuler en premier lieu – devrait faire l’affaire.

Si vos gouttières ne sont pas obstruées mais que l’eau de pluie coule toujours sur les côtés, le problème peut être dû au fait que les descentes pluviales sont obstruées ou mal dimensionnées pour la surface du toit. Dans ce dernier cas, ne vous inquiétez pas, il n’est pas nécessaire de jeter vos gouttières actuelles et de repartir de zéro. Au lieu de cela, les remèdes courants incluent la mise en place de descentes pluviales supplémentaires (ou l’augmentation de la taille du tuyau de descente et de l’ouverture de gouttière correspondante).

Une autre possibilité: si vous avez des rallonges de descente pour évacuer l’eau de pluie de la maison, il se peut qu’elles aient été mal placées ou qu’elles ne soient tout simplement pas assez longues. Les experts suggèrent des extensions d’au moins 3 mètres de longueur. De cette façon, les rejets sont amenés à un endroit sûr, sans inonder la cour du voisin.

Vous pouvez également vérifier la pente – la pente du terrain autour de votre maison – pour voir si elle a été mal nivelée ou si elle s’est détérioré par endroits. Vérifiez les zones pavées, les allées et les chemins bétonnés – tout ou partie peut diriger la pluie et la fonte des neiges vers la maison. Ne vous y trompez pas: l’eau doit toujours s’éloigner de la maison, et ne jamais se diriger vers elle.

Eaux souterraines

Les eaux souterraines sont difficiles à contrôler. Quelle que soit la cause – que la saturation du sol soit due à la pluie ou à une source souterraine – la pression de l’eau pousse l’humidité contre les fondations de la maison et, si le niveau des eaux souterraines s’élève au-dessus du niveau du sous-sol, des fuites s’ensuivent rapidement.

Un propriétaire peut essayer de réparer les fissures dans les fondations de l’intérieur, mais cela n’empêche pas l’eau de pénétrer dans la partie extérieure du mur, ce qui peut affaiblir les fondations. Après avoir identifié la source de la fuite, vous voudrez peut-être creuser le long de la fondation pour voir si les réparations nécessaires sur le mur extérieur seraient grandes ou petites. Les grandes fissures peuvent nécessiter les services d’un ingénieur en structure ou d’un autre spécialiste en traitement des problèmes d’humidité et de cuvelage comme Batiprosec.

Humidité du sous-sol

Qu’il provienne de l’extérieur ou de l’intérieur, l’air chaud et humide peut se condenser sur les murs et les dalles de béton relativement froides du sous-sol. Un ventilateur pour faire circuler l’air domestique peut aider, mais il est de loin préférable d’utiliser un déshumidificateur ou un climatiseur pour empêcher l’air humide de s’accumuler en premier lieu.

Notez que si l’air humide provient d’une source intérieure, il peut provenir d’une combinaison de sources. Par exemple, même une pompe de puisard en fonctionnement peut produire une humidité indésirable. Cela dit, si vous pensez que votre pompe de puisard peut contribuer au problème, vous pouvez généralement le résoudre en installant un siphon de sol et en plaçant un couvercle étanche sur la pompe.

Un sol en terre battue ou un vide sanitaire peuvent également émettre de l’humidité. Une possibilité est de couler un sol en béton sur une barrière étanche à l’humidité en polyéthylène sur le sol. Pour les vides sanitaires, un couvre-sol réduira l’humidité qui monte à travers la terre. Isolez les murs périphériques si des conduites d’eau ou des conduits de chauffage se trouvent dans cette zone. Isolez les tuyaux et vérifiez les égouttages. N’accrochez pas de linge mouillé à l’intérieur….

Au cours du séchage d’un sous-sol humide, vous pouvez également trouver qu’il devient nécessaire de remplacer le bois en décomposition. Si les éléments en bois à réparer font partie de la charpente de la maison, assurez-vous de vérifier auprès d’un professionnel s’il y a des problèmes structurels.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here