Ramoner soi-même sa cheminée de sa maison : de quoi a-t-on besoin?

ramonage de cheminée

Dans de nombreuses localités, le ramonage de cheminée est une tâche à laquelle tout propriétaire, locataire et occupant de maison ne peut s’y soustraire. Il doit être réalisé au moins une fois tous les ans. En effet, le nettoyage du conduit de la cheminée est crucial afin de prévenir les risques d’incendie et les risques sanitaires. Pour qu’il soit effectué dans les normes, recourir aux services d’un ramoneur professionnel est indispensable. Néanmoins, si vous décidez d’exécuter les travaux vous-mêmes, il faudra vous munir des outils adéquats. Effectivement, nous allons voir tout ce dont on aura besoin si l’on désire ramoner notre cheminée nous-mêmes.

Le ramonage de cheminée : que faut-il savoir au préalable ?

Les réglementations en vigueur dans chaque localité font du ramonage une obligation pour préserver la sécurité de la maison, de ses occupants et du voisinage. Concrètement, il s’agit d’éliminer la couche de goudrons et de suies qui tapisse la paroi du conduit. Le ramonage implique également l’enlèvement des résidus et de tous les éléments susceptibles d’entraver l’évacuation de la fumée. Procéder de la sorte permet de restreindre les risques d’incendie et l’intoxication aux gaz toxiques.

Il est également entrepris dans le but d’optimiser le tirage de la cheminée. L’insuffisance de celui-ci cause en effet le refoulement de la fumée vers l’intérieur de l’habitation. Par conséquent, l’appareil et le conduit s’encrasseront rapidement. L’appareil en question sera d’ailleurs moins performant. Il polluera plus sans qu’il chauffe suffisamment le logement. En revanche, lorsque le tirage est trop fort, il occasionne une surcombustion. Une quantité considérable de combustibles sera donc utilisée. Ce qui a une incidence négative sur la longévité de la cheminée. Pour parfaire le réglage, il est conseillé de laisser le ramonage de votre cheminée aux soins d’un professionnel agréé comme  ce ramoneur dans le Val de Marne que vous pouvez contacter sur https://www.ramonage-94.fr/ .

En outre, l’intervention d’un artisan qualifié est généralement exigée par les compagnies d’assurance. À l’issue de celle-ci, le professionnel en charge du ramonage délivrera à son client un certificat de ramonage. Ce document constitue une preuve du bon entretien de la cheminée. En cas de sinistre, l’assureur l’exigera. À défaut, aucun remboursement des dégâts ne sera octroyé à l’assuré. De surcroit, si l’incendie a touché la propriété voisine, il sera tenu responsable de tous les dommages qui en résultent.

Ramoner soi-même sa cheminée : quels sont les matériels et les outils indispensables à cette opération ?

Les outils destinés au ramonage de cheminée sont disponibles auprès des magasins spécialisés en travaux de bricolage. Pour une intervention réussie, il demeure cependant essentiel de se servir des matériels adéquats. Selon la nature des opérations à entreprendre, vous aurez entre autres besoin de :

Une brosse-hérisson

Elle est utilisée pour gratter la paroi du conduit de l’appareil afin d’extraire les goudrons et les suies. Pour qu’elle soit efficace, sa taille doit au moins correspondre à celle du conduit en question. En vous servant d’une brosse un peu plus large, vous bénéficierez d’un meilleur résultat.

Une perche sur laquelle est fixée la brosse-hérisson

Également appelé « canne de ramonage », cet outil doit avoir une longueur égale à celle du conduit de la cheminée. Cette perche est fabriquée à partir d’une matière plus ou moins souple. Au cours de son utilisation, elle prendra la forme qu’a le conduit. Sachez qu’il est possible de la rallonger, si besoin est. Pour ce faire, une nouvelle tige sera visée à celle-ci.

Une bûche de ramonage

Il s’agit d’un combustible qui permet à la suie et au goudron de se détacher facilement de la paroi du conduit. Ce produit rend son nettoyage plus aisé. Néanmoins, cela ne suffit pas puisqu’un ramonage mécanique doit être effectué en complément du brûlage de la bûche. Dans tous les cas, il est plus judicieux de confier le ramonage de sa cheminée à un ramoneur professionnel.

Une bâche ou des draps

Le ramonage est une tâche très salissante. Pour gagner du temps, nous vous conseillons de recouvrir vos meubles et le sol avec une bâche et/ou un drap. Le nettoyage des taches de suie peut en effet prendre plus de temps que le ramonage lui-même.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here