Le métier de maçon

Tout savoir sur le métier de maçon

Le maçon est un professionnel qualifié dans la construction de maison et dans les travaux de gros œuvre.  En d’autres termes, il réalise des travaux de maçonnerie (construction, rénovation, entretien d’une maison, réparation d’une façade, etc.). C’est grâce à son intervention que des centaines, voire des milliers d’immobilier se forment. Dans son travail, cet expert en maçonnerie s’expose à de nombreux risques : dysfonctionnement des appareils utilisés, blessures et coupures, nuisances sonores, conditions de travail inconfortables…malgré tout cela, ce métier est très passionnant, plein d’aventures. Et avec les formations et les expériences, il y a une possibilité d’évolutions.  Si vous voulez en connaître davantage, lisez la suite !

Quelles sont les missions du maçon ?

En premier lieu, quand on parle de « gros œuvre », il s’agit de la réalisation des fondations, des murs porteurs, des murs extérieurs, des dalles, les différents revêtements des murs et du sol, la pose des carrelages, … Le maçon se doit de faire tout cela.

Dans le monde de la construction d’une maison, plusieurs artisans collaborent ensemble afin de satisfaire le client. Il y a par exemple le charpentier, le couvreur, le menuisier, le terrassier, sans oublier le maçon. L’intervention d’un maçon comme https://www.artisan-macon-92.fr/ est recommandée car c’est lui qui conduit tout le travail, qu’à son moindre faux pas, tous les autres intervenants doivent s’arrêter. Aussi, c’est le maçon qui pose la première pierre du bâti et c’est lui qui termine les finitions. En outre, le maçon n’a pas seulement pour mission de construire ou de rénover, il peut également démolir par exemple, une maison en ruine, un mur ou une séparation.

Par ailleurs, le maçon intervient dans la pose des escaliers, des corniches, des liteaux, des cloisons, des poutrelles… En d’autres termes, il s’agit de la mise en place des éléments porteurs d’un bâtiment. Et dans la phase de finition, c’est encore lui qui mène les travaux de décorations en utilisant les bons matériaux.

Bref, le maçon exerce de nombreuses tâches à accomplir. Et pour bien mener son travail, il lui faut une certaine compétence et quelques qualités spécifiques.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir un maçon ?

Pour être un bon maçon, les trois critères suivants sont impératifs : avoir des compétences techniques, une bonne condition physique, être doté d’un esprit solidaire et d’un mental d’acier.

Le premier critère inclut les connaissances intellectuelles (la géométrie, faire un dessin et un croquis), la conception du plan et les connaissances des matériaux à utiliser. En effet, dans l’exercice de ce métier, la technique est la base. Tout est question de technique qu’il s’agisse de la manipulation des outils de travail (le fil à plomb, l’équerre, le mettre à ruban, le niveau), ou de la pose des matériaux.

À part les compétences techniques, être un maçon requiert une force physique importante. En étant un travail à l’air libre, il faut supporter le temps qu’il fait. Lors de l’intervention, on peut s’exposer à toutes sortes de pression : la forte chaleur ou les averses, les nuisances sonores, les odeurs des produits chimiques, etc. À cela s’ajoute l’endurance en étant installée dans une position inconfortable pendant plusieurs heures.  Donc, pensez-y deux fois avant d’en faire carrière.

Pour terminer, le métier de maçon est un travail en équipe. Savoir collaborer et avoir le sens de la responsabilité sont essentiel.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here