Le thé et la santé : conseils pour bien le préparer

bien préparer le thé pour une meilleure santé

Le thé fait partie des boissons les plus appréciées au monde. D’ailleurs, sur le classement des boissons les plus consommées, il se retrouve en deuxième place après l’eau. On lui attribue plusieurs bienfaits. Comment bien le préparer pour en bénéficier ? Réponses dans cet article.

Le thé : kézako ?

Le thé est une plante d’origine chinoise. On distingue quatre variétés dont les plus connues sont le thé noir et le thé vert. Généralement, il a une saveur âcre. Les feuilles de thé sont d’abord vert clair à la récolte. Elles subiront ensuite des transformations pour donner les différentes catégories de thé. Le thé blanc est celui qui a subi le moins d’opérations d’où sa saveur authentique.

Le thé vert quant à lui s’obtient par torréfaction des feuilles de thé. Elles sont ensuite roulées et séchées. Le Wulong passe par une fermentation très longue toutefois, cette oxydation n’est pas menée à terme contrairement au thé noir.

Les bienfaits du thé

Le thé doit ses vertus surtout aux antioxydants qu’elle contient. Grâce aux polyphénols, il ralentit les effets du vieillissement, mais permet également de prévenir les cancers ou du moins d’en réduire les risques de survenue. En outre, ces molécules contribuent à la prévention des caries dentaires en limitant la multiplication des bactéries qui en sont responsables. D’autres composés comme le flavonol ou la catéchine éloignent les maladies cardiovasculaires. Il contient également de la théine qui éveille l’organisme.

Comment fait-on pour préparer un bon thé ?

Pour un bon thé, il faut déjà se pencher sur la qualité des ingrédients. Selon les goûts, on choisit des feuilles de thé entières ou broyées. On utilise une eau pure dépourvue d’odeur et non traitée au chlore. Une eau de source peut bien faire l’affaire. Le contenant va aussi jouer un rôle dans la mesure où il faut qu’il soit assez grand pour que les feuilles puissent bien infuser. Il existe différents types de thé à savoir : le thé vert, le thé noir, le thé oolong, le thé blanc, etc. Le choix dépendra donc de vos envies et de vos besoins. La plupart des gens optent souvent pour le thé vert pour accompagner leur brioche ou tranche de pain grillé le matin pendant le petit déjeuner.

À quelle température doit être l’eau ?

Selon la variété de thé, la température de l’eau diffère. Pour un Wulong ou du thé noir, il faut de l’eau bouillante entre 95 et 100 °C. Pour le thé vert et le thé blanc, il faut laisser l’eau reposer quelques minutes après ébullition, car l’eau doit avoir une température entre 70 et 80 °C. Si elle est plus chaude, les feuilles de thé seront brûlées et le thé aura très mauvais goût. Certains préfèrent leur thé aromatisé au citron ou parfumé à la vanille de Madagascar. D’autres ajoutent de la cannelle. Le thé s’assortit de mille et une façons selon les goûts de chacun.

La consommation de thé, pas que des bienfaits ?

Le thé possède des propriétés anticariogènes cependant en boire beaucoup trop de thé abîme également les dents. À force, ces dernières deviennent brunâtres. De plus, les thés sont des boissons qui favorisent un milieu acide ce qui accroît la sensibilité dentaire.

Il est déconseillé de boire du thé lorsqu’on présente une carence en fer. En effet, les tanins présents dans la boisson s’associent avec le fer alimentaire ce qui empêche l’assimilation de ce dernier.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here