Comment identifier et assurer la protection des travailleurs isolés ?

travailleurs isolés

Les travailleurs isolés sont des salariés en situation d’isolement physique ou psychologique à leur poste. L’employeur ayant pour obligation de protéger tous ces employés doit donc mettre en place des moyens pour garantir leur sécurité. La protection des travailleurs isolés, parlons-en !

Comment identifier le travailleur isolé ?

Le travailleur isolé est exposé à des risques tant physiques (allongement du délai de prise en charge en cas d’accident) que psychologiques (sentiment d’isolement voire d’insécurité). Il est donc fait obligation à l’employeur par le Code du travail de s’assurer que ses salariés isolés ont la possibilité de vite signaler une situation de détresse et de rapidement être secouru. Toutefois, pour mettre en œuvre ces mesures nécessaires, l’employeur doit préalablement identifier ses salariés en situation d’isolement. Pour cela, voici quelques questions à se poser :

  • L’activité qu’exerce le salarié est-elle à risque ?
  • Est-il en contact avec des équipements ou produits dangereux ?
  • Le salarié est-il en mesure de rentrer rapidement en contact avec quelqu’un ?

La réponse à ces questions va permettre de connaitre ses salariés isolés et de les prendre en charge conformément aux exigences du Code du travail.

Quels sont les dispositifs pour protéger le travailleur isolé ?

 

Il existe plusieurs équipements pour assurer la Protection des Travailleurs Isolés (PTI). Nous retrouvons plus souvent les téléphones PTI, mais l’on a aussi des dispositifs PTI sous forme de bracelet ou de pendentif.

Il existe également des Dispositifs d’Alarme pour Travailleurs Isolés (DATI) qui font partie de la PTI et permettent d’alerter en cas de problème. Nombreuses sont les entreprises spécialisées dans la PTI DATI qui satisfont à la demande des employeurs en matière de sécurité de leurs travailleurs isolés. C’est le cas de Dati Plus qui propose des textiles LED, des brassards et des portes-badges équipés de GPS pour la localisation des travailleurs isolés.

Que faire pour minimiser les risques qu’encourt le travailleur isolé ?

Bien qu’il existe des dispositifs pour protéger les travailleurs isolés, il y a également la possibilité de réduire les risques qu’ils courent. L’employeur peut prendre quelques mesures simples.

Revoir l’organisation du travail

La première chose que l’employeur peut faire est de limiter le nombre de postes isolés en repensant l’organisation des postes de travail au sein de l’entreprise. Il peut alors revoir la planification des horaires des salariés, mettre en place une permanence téléphonique ou une surveillance régulière à distance.

Évaluer les risques

Pour les postes de travail isolés indispensables et qui seront donc maintenus, il faut établir une liste. Cette liste permettra d’identifier les risques pouvant menacer la sécurité du salarié à chaque poste. Il est fait obligation à l’employeur de faire inscrire l’évaluation des risques dans le Document Unique de l’entreprise et de la renouveler chaque année.

Procéder à la prévention et à la formation des salariés

Une fois toutes ces mesures prises, il faut bien en informer les personnes concernées pour qu’elles servent vraiment à leur fin. L’employeur doit donc s’assurer que les salariés soient au courant des risques auxquels ils sont exposés à leur poste. De plus, ils doivent être instruits sur l’utilisation et l’importance des dispositifs d’alerte mis à leur disposition.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here