Réserve d’incendie — ce qu’il faut savoir

Citerne incendie

Les réserves d’incendie sont utilisées pour la protection contre les incendies dans les lieux commerciaux et industriels. Le feu peut se produire à tout moment pour de multiples raisons. Il est important de protéger la vie humaine et nos biens matériels contre les effets destructeurs des incendies. En cas d’incendie, l’eau facilement accessible s’avère extrêmement utile.

Des réserves d’incendies personnalisés peuvent être installées en fonction de la taille du bâtiment et des exigences en matière de sécurité incendie. Découvrez dans cet article les différents types de réserve incendie.

 

Les réserves d’incendie souples

Ce sont des équipements de réserve d’eau constitués par une citerne souple autoportante. Les réserves d’incendie souples sont fabriquées à partir de tissus techniques (PVC…). Cependant, l’utilisation de ce dispositif ne peut se faire que par le biais d’une mise en aspiration, soit par prise directe, soit par piquage par le fond.

Pour ce qui est de la conception de l’installation, il convient de mentionner que deux types d’installations sont possibles selon la configuration d’aspiration. Il s’agit d’une part de l’aspiration avec piquage par le fond qui est associée dans ce cas plus précis à une colonne ou poteau. Et d’autre part de l’aspiration hors sol ou prise directe.

 

Les réserves d’incendie enterrées

Les réserves d’incendie enterrées sont des dispositifs de réserve d’eau constitués soit par une citerne, soit par une cuve cimentée, dont le volume minimal utilisable est en rapport avec le risque à défendre. Ces dispositifs présentent plusieurs avantages notamment la réduction d’accidents, la diminution des inconvénients dus au gel ou à l’évaporation par rapport aux autres équipements (bassins, points d’eau naturels aménagés).

 

Les réserves d’incendie enterrées présentent en outre des avantages en termes d’hygiène et de salubrité. Cependant, l’usage des réserves d’incendie enterrées ne peut se faire que par le biais d’une mise en aspiration, soit par raccordement sur une colonne d’aspiration, soit par mise en œuvre d’aspiraux.

 

La réserve d’incendie enterrée dispose des caractéristiques suivantes : une Cuve qui peut être en béton ou en acier, un évent d’aspiration, une ou plusieurs colonnes d’aspiration. En plus de cela, vous aurez une crépine sans clapet en partie basse de la colonne, et enfin un regard de visite avec une ouverture minimale de 0,60 m (inspection de la citerne).

 

Les réserves d’incendie aériennes

Il s’agit des dispositifs de réserve d’eau constitués par un réservoir dont le volume minimal utilisable est en rapport avec le risque à défendre. Les réserves d’incendie aériennes sont caractérisées par une vanne de vidange, une ou plusieurs prises d’aspiration de 100 mm, un évent qui servira à la préservation de l’enveloppe lors de l’aspiration, une cuve, un filtre ou crépine sans clapet au droit de la prise d’aspiration dans la cuve, une jauge de niveau, etc.

 

Plusieurs options sont offertes pour l’utilisation des réserves d’incendie aériennes. Soit par le biais d’une mise en aspiration (100 mm), soit par raccordement direct sur le réservoir, ou encore par piquage sur une colonne d’aspiration ou poteau d’aspiration.

 

Les réserves d’incendie ouvertes ou à l’air libre

Les réserves d’incendie ouvertes ou à air libre désignent des bassins installés à l’air libre. Pour plus d’efficacité, il est important que ces bassins soient étanches. Ils peuvent par exemple disposer de la pose d’un film PVC. S’agissant des réserves d’incendie ouvertes, il est tout à fait possible que le niveau de la réserve d’eau fluctue en fonction des saisons.

 

Vous devez vous assurer à ce que les sapeurs-pompiers disposent en toute période de l’année, de la quantité d’eau prescrite pour assurer avec efficacité la défense extérieure.

Les réserves d’incendie ouvertes ou à l’air libre disposent d’un bassin et de la possibilité de mise en place de colonne(s) fixe(s) d’aspiration dont le nombre et le type dépendront de la capacité de la réserve.

 

Conclusion

L’aménagement d’une réserve incendie va permettre de disposer d’une capacité hydraulique pour alimenter les engins de lutte contre l’incendie. Par conséquent, cet équipement permet de suppléer à la carence en eau dans les endroits où les réseaux d’adduction d’eau sont insuffisamment dimensionnés.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here