Pêche high tech: d’une tradition ancestrale à la technologie

peche high tech l'evolution

Qu’est que la pêche high tech ?

Des moulinets de pêche de haute technologie, à des leurres électronique. C’est certain, la pêche n’a plus rien avoir avec celle qu’a connus nos aïeux.

Vous comptiez aller pêcher cet été ? Prendre avec vous quelques vers et une canne à pêche. Stop oubliez tout ça, il est temps d’avoir une vison futuriste de la pêche. Vous voudrez peut-être emporter votre sonar à balayage latéral compatible avec votre smartphones dernier cri. Ou peut-être des leurres biodégradables à fort contraste, injectés de molécules parfumées au poisson. Ou encore, des chaussures en écailles de poisson pour vous déplacer aussi vite qu’eux dans l’eau.

La bataille séculaire entre le pêcheur traditionnel et le pêcheur moderne est devenue une affaire de haute technologie. L’expérience montre, que la pêche rend le fait d’attraper un poisson plus facile, plus confortable et surtout plus rapide.

Parfois, vous n’attraperez rien. Comme dis si bien le jargon “vous êtes bredouille“. De plus la pêche est un sport, qui peut couter relativement cher.

  • il y a le bateau,
  • le moteur,
  • les congés,
  • etc…

Vous voulez qu’elle soit productif. La technologie est là pour vous aider à pêcher plus de poisson. Voici un aperçu de quelques tendances de pêche en matière de technologie:

1/ Des lignes de pêche HIGH TECH :

Les lignes en mon filament (nylon) étaient autrefois standard, mais aujourd’hui, de nombreux pêcheurs préfèrent les lignes tressées presque invisibles pour leur force et leur sensibilité à la touche d’un poisson. Certaines sont fabriquées en Dyneema, un polyéthylène de très haut poids moléculaire. Le même matériau que celui utilisé pour les gilets pare-balles, les portes des cockpits des avions et les sutures orthopédiques.

Grâce à des lignes de pêche plus solides, plus fines et plus légères. Les pêcheurs peuvent lancer de petits leurres dans les bancs de thons et autres gros poissons au large. Plutôt que de traîner des appâts derrière un bateau. Dans les lacs d’eau douce, ces lignes tressées sont plus réactives et donc un meilleur signal lorsqu’un gros brochet a mordu.

2/ Des leurres venus tout droit du film MEN IN BLACK

Autrefois, on avait un leurre standard, une cuiller, un leurre souple ou une imitation de ver en caoutchouc. Ces matériaux ont évolué au point que des grandes entreprises proposent des leurres biodégradables, une forme de plastique qui se dissout. Tandis que d’autres proposent de minuscules Rattle ou des injections d’odeur de poisson dans les leurres.

Les entreprises affirment que les leurres flashy et très contrastés attirent les poissons, même s’il n’est pas certain qu’elles voient réellement ces couleurs vives de néon qui semblent être encore en vogue.

3/ L’électronique une véritable tour de contrôle :

Les détecteurs de poissons à l’ancienne sont remplacés par des sonars haute définition à écran tactile qui voient non seulement les contours du fond, mais aussi un balayage à 360 degrés.

De minuscules caméras vidéo HD sous-marines permettent aux pêcheurs à la ligne d’espionner les poissons avant de les attraper. Les applications pour smartphones nautiques permettent une navigation précise dans les marécages ou au large. Une invention récente du Japon est une boule de pêche qui agit comme un sonar et peut être lancé loin du bateau.

La pêche est elle devenue vraiment high tech ?

la prochaine étape sera surement la mise au point de lunettes polarisées qui intègrent des données vidéo et sonar de détection des poissons, ainsi qu’un matériel de pêche plus biodégradable. Ou encore, des vêtements dont la couleur s’éclaircit lorsque les rayons UV du soleil les frappent ? Ce dispositif est également conçu pour rendre le pêcheur plus difficile à voir du point de vue du poisson.

Bref, la pêche n’a plus rien a voir avec la préhistoire. Le matériel de pêche est passé à la haute technologie.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here