Comment construire une charpente en bois ?

Comment fabriquer une charpente en bois
Comment fabriquer une charpente en bois

Le côté esthétique et rustique du bois, n’a de cesse de séduire. Aussi, malgré la diversité de matériaux que l’on trouve aujourd’hui sur le marché, le bois est toujours le préféré en matière de construction d’une charpente. Si vous faîtes partie de ceux qui se sont laissé charmer, voici ce qu’il vous faut savoir en matière de réalisation de charpente en bois.

La fabrication de la charpente en bois

Pour construire une charpente en bois pour votre maison, vous avez besoin de vous munir d’équipements tels que des sabots, des accessoires de fixation, des connecteurs métalliques, etc. Une fois que vous êtes au point concernant les outils, il serait temps de commencer la réalisation de la charpente en bois. Cela commence par le tallage. Il faudra procéder à l’assemblage des pièces qui serviront pour le montage de la charpente en bois sur le sol qui se passe sur le sol. 

Concernant le montage de la charpente en lui-même, il faut suivre scrupuleusement le plan établi, pour ne pas commettre d’impair. C’est un travail de précision, alors n’hésitez pas à consulter un professionnel pour plus d’éclaircissements. Il faudra fixer les fermes et la panne faîtière. Ensuite, posez les pannes sablières et les ventrières, puis les liteaux pour finir.

La réalisation d’une charpente : prix et devis

Avant de se lancer dans des travaux de construction de charpente, il est aussi important d’avoir une idée des prix qui sont pratiqués sur le marché. En effet, solliciter les services d’un professionnel vous offre plusieurs avantages, mais cela suscite également un coût. La meilleure chose à faire dans ce cas, est de demander un devis de charpentier.

Cependant, il faut savoir que le prix proposé par le charpentier regroupe différents éléments. Le détail de tous ces éléments se retrouve dans le devis, qui doit être bien détaillé. En établissant son devis, le charpentier tient compte de plusieurs choses qui ne sont pas nécessairement quantifiables. Il s’agit entre autre des frais de déplacement de l’artisan. Ces frais varient en fonction de la distance que va parcourir le charpentier pour arriver à l’endroit où il doit travailler, ainsi que sa facilité ou non d’accès. La difficulté de la tâche est aussi prise en compte, de même que le taux horaire pratiqué. Lorsque le charpentier se charge de la fourniture des matériaux pour la construction, il applique une certaine marge qui varie entre 30 et 40%, sans oublier les frais pour acheminer ces matériaux, et la TVA qui s’y applique.

Pour ce qui est du devis en lui-même, tout dépend du professionnel ou de la société à laquelle vous avez affaire, car certains devis sont payants, contrairement à d’autres qui sont entièrement gratuits.

Vous y trouverez le prix de chaque prestation à réaliser par le ou les professionnels en TTC ; le taux horaire pratiqué et le coût de la main d’œuvre aussi. Egalement, le devis établit prend en compte la prévision de temps passé. Très souvent, les modalités de décompte sont notifiées. Il sera aussi question des différents frais engagés, que cela concerne le déplacement, ou des paiements en rapport avec d’autres services qui seront peut-être commandés à d’autres prestataires.

Pour finir, il faut savoir qu’en générale, un devis peut être négociable auprès du professionnel, afin que les coûts cadrent au mieux avec le budget que vous avez prévu.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here