Quelles sont les différentes phases de nettoyage de la toiture ?

nettoyage de la toiture

Entretenir la toiture revient à pérenniser ses qualités. Qualités qui garantissent le confort d’un foyer. Elle offre une isolation thermique et acoustique pour le bien-être dans chaque pièce de la maison. La maintenance de la toiture c’est nettoyer celle-ci, vérifier certains points importants. Pour un professionnel comme pour un propriétaire, quelles sont les étapes incontournables en termes de nettoyage de la toiture ?

Le nettoyage : ce qu’il faut savoir

Plusieurs étapes sont combinées afin de nettoyer convenablement le toit. La première étape est le nettoyage. Elle consiste à utiliser un nettoyeur haute pression ou de l’eau de javel concentrée. Cependant, la méthode de nettoyage dépend du type de toit : tuile, ardoise, bois, zinc ou acier. Les types de nettoyage :

  • Nettoyage à haute pression: c’est un moyen efficace, rapide et performant. En effet, un simple jet suffit à enlever les débris. Cependant, cette technique ne correspond pas aux ardoises et aux tuiles. Elle peut fissurer le toit.
  • Nettoyage à l’eau de javel concentrée: c’est une méthode plus économique. Elle enlève immédiatement les mousses du toit. Pourtant, certains types de toits sont plus sensibles que d’autres. Ce produit n’est pas adapté aux tuiles, un seul contact peut endommager rapidement le toit.

Le traitement

Le traitement de la toiture c’est appliqué un produit sur le toit afin d’enlever les mousses et les champignons. Les mousses reviennent assez vite, c’est pour cela qu’il faut appliquer un produit et que le nettoyage ne suffit pas. Le produit permet de combattre la multiplication des mousses et champignons pour un plus grand laps de temps. Il protège également le toit de la porosité et de l’humidité. Il existe plusieurs produits anti-mousses ; à savoir :

  • Produits concentrés et solvables : mélanger avec de l’eau, ils sont plus répandus sur le marché. Facile à utiliser, grâce à un pulvérisateur il arrive facilement à couvrir une grande surface.
  • Produits à action rapide : dans une même optique, la différence de ce produit se situe dans son application. Il attaque les mousses en un temps record, mais nécessite un rinçage à l’eau.
  • Produits anti-mousse sans rinçage : ce type de produit a une action plus lente par rapport aux deux premières. Cependant elle ne nécessite pas de rinçage et son action est d’une durée plus longue.

Autre que le traitement de nettoyage, il est également conseillé d’utiliser un hydrofuge. C’est le produit qui lutte contre l’humidité. Il ralentit l’irruption des champignons et mousses. Cette démarche évite le dé moussage répétitif garantissant ainsi l’étanchéité du toit. Ils sont généralement adaptés à tout type de toit. Facile à appliquer ; pulvériser avec une brosse, il existe en plusieurs couleur ou neutre également.

Cependant, si vous n’avez pas les compétences requises pour bien mener les travaux de nettoyage de votre toiture, il est préférable de confier cette opération à un professionnel en nettoyage de toiture comme sur ce site.

L’imperméabilisation

Après le nettoyage et les produits de traitement, imperméabiliser la toiture ne doit pas être négligé. Peinture à base de résine, c’est un enduit de protection. Il renforce la résistance du toit contre l’humidité. Il permet d’augmenter l’étanchéité du toit grâce à une couche protectrice. Il rend également l’aspect neuf à la toiture. L’enduit protecteur peut augmenter la durée de vie du toit de 15 à 20 ans. Il est possible de combiner ce produit avec une couleur pour plus d’esthétique. Utiliser ce produit ne nécessite pas l’aide d’un professionnel. Il suffit d’agir avec vos choix de produits et couleur.

Ces phases de nettoyages ne sont pas exhaustives, elles peuvent se personnaliser par rapport à votre exigence et selon le type de toit et les déchets typiques de votre région.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here