Combien investir dans une SCPI ?

Combien investir dans une SCPI

Investir en SCPI est une option que privilégient plusieurs investisseurs en raison de ses multiples avantages. D’abord, cela permet de se constituer un patrimoine immobilier à disposition que l’on peut utiliser pour générer des revenus complémentaires.

Par ailleurs, cette formule s’avère pratique, car elle évite à l’investisseur de faire face aux difficultés relatives à la gestion d’un bien immobilier. En effet, la société de gestion s’occupe de toutes les formalités et de la distribution des loyers.

Mais pour bénéficier de ces avantages, il convient de bien faire son investissement. Combien investir en une SCPI et quelles sont les méthodes pour y parvenir ? Nous vous donnons des réponses complètes dans cet article.

Le budget pour un investissement initial

L’un des avantages de l’investissement en SCPI, c’est qu’il est libre. Ainsi, en tant qu’investisseur, vous n’avez pas un budget minimum à avoir. Néanmoins, certaines sociétés de gestion exigent de disposer d’au moins 10 parts minimales.

En dehors de ces cas exceptionnels, pour un investissement initial, il est bien d’avoir un budget compris entre 100 € ou 200 € au minimum. Et pour jouir pleinement des avantages de l’investissement, deux techniques sont recommandées.

La première méthode pour bien investir en une SCPI est de se constituer un portefeuille de SCPI accessible à partir d’un millier d’euros. À cet effet, une méthode pratique consiste à prendre plusieurs parts, 5 parts de 200 € par exemple. La deuxième technique se résume en quelques mots : acheter des parts supplémentaires dans le but de compléter l’investissement.

Comment se déroule l’investissement en une SCPI ?

Tout commence par l’achat de parts d’un bien immobilier. Cette responsabilité incombe aux investisseurs qui, lors de l’achat, versent des sommes d’argent. Ces sommes sont ensuite récupérées par les sociétés de gestion dans le but de mieux organiser le processus de gestion des locations. Les SCPI trouvent les (bons) locataires et distribuent les revenus locatifs.

À ce propos, on distingue deux catégories de SCPI :

  • Les SCPI de rendement : centrées sur l’immobilier tertiaire, elles proposent d’investir dans les bureaux, les structures sociales, les commerces, etc. ;
  • Les SCPI fiscales : contrairement aux SCPI de rendement, ces SCPI sont spécialisées dans l’investissement sur des logements pour les particuliers. Avec ces SCPI, en plus des revenus réguliers, il est possible de profiter des dispositifs de défiscalisation.

Quels sont les moyens pour faire un investissement en SCPI ?

Investir en SCPI donne la possibilité d’avoir des parts sur le bien immobilier construit ou acheté. De ce fait, l’investisseur peut recevoir des loyers locatifs. Pour acheter en SCPI, les moyens à utiliser sont variés :

  • Investir en direct : l’investissement se fait dans une société de gestion par l’intermédiaire d’une banque ou d’un conseiller en gestion de patrimoine ;
  • Investir en indirect : cette approche consiste à acheter des parts de SCPI grâce à un titre d’assurance-vie ;
  • Investir sur le marché secondaire : l’épargnant achète des parts auprès des associés qui souhaitent les vendre. Seulement, avec cette solution, il doit supporter des frais de droits d’enregistrement.

Acheter ses parts de SCPI au comptant

L’achat au comptant est une solution pratique pour investir en SCPI. Elle présente l’avantage de permettre de percevoir un revenu complémentaire tous les trimestres. Cependant, pour profiter de cet avantage, il faut disposer d’un capital minimum de l’ordre de 5 000 €.

Les revenus générés par l’investissement sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu. En fait, ils sont considérés comme des revenus fonciers. De ce fait, la taxation peut être considérable en fonction de la tranche marginale d’imposition choisie.

Faire un investissement en SCPI à crédit

Si l’on ne dispose pas du financement nécessaire pour investir en SCPI, il est possible de contracter un prêt. Dans ce cas, le remboursement se fait mensuellement grâce aux revenus locatifs qui sont générés. En général, cette formule est choisie pour un investissement à partir de 50 000 €. Pour les personnes qui veulent se constituer un patrimoine rapidement, cette solution est idéale.

Profiter d’une assurance-vie pour acheter ses parts

Grâce à un contrat d’assurance-vie, il est possible de faire un investissement dans une société de gestion de patrimoine immobilier. Les parts de la SCPI sont considérées comme des unités de compte et, à ce titre, ils ne seront soumis aux prélèvements sociaux qu’au moment du rachat total ou partiel.

Bien choisir son type d’investissement en SCPI

Même si les moyens d’investir en SCPI abondent, il n’est pas question d’en choisir un sur un simple coup de tête. En effet, les profils des investisseurs ne sont pas les mêmes. De ce fait, une option qui convient à un investisseur A peut ne pas correspondre aux besoins d’un investisseur B. Pour cela, si vous voulez faire un investissement, réfléchissez-y soigneusement.

En règle générale, pour les épargnants qui souhaitent investir en SCPI, voici les solutions qui sont recommandées :

  • Un épargnant qui dispose de capitaux peut opter pour un investissement au comptant ;
  • Un épargnant qui veut se constituer un patrimoine, tout en bénéficiant de l’effet de levier, peut choisir de faire un investissement à crédit ;
  • Un investisseur qui souhaite profiter d’une fiscalité avantageuse peut se tourner vers l’investissement via une assurance-vie ;
  • Un épargnant qui envisage d’investir en SCPI lorsque les capitaux proviennent d’une succession peut choisir la solution de l’investissement en démembrement.

Investir en SCPI : les avantages

Investir dans une SCPI s’avère particulièrement rentable, surtout lorsque l’épargnant opte pour la formule qui correspond le mieux à ses besoins et à ses capacités. En plus de la rentabilité, il peut se créer un patrimoine avec des actifs immobiliers à coût réduit.

En outre, les frais de gestion sont abordables, ce qui aide à faire des économies. À cela s’ajoute la possibilité de se décharger des responsabilités liées à la gestion d’un bien immobilier. Enfin, les SCPI sont utiles, car la revente est plus facile. Aussi, les risques de perte en capital sont faibles lorsqu’on investit dans des parcs immobiliers complets.

En conclusion, investir en SCPI présente plusieurs avantages à condition de bien choisir l’option d’investissement : acheter des parts au comptant, faire un achat avec une assurance-vie, contracter un crédit, etc. Afin de sélectionner la meilleure formule, il est conseillé de prendre en compte ses besoins.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here