Nos conseils avant de construire une terrasse sur pilotis

Si construire une terrasse exige le respect d’un certain nombre de règles, construire une terrasse sur pilotis est encore plus exigeant. En effet, il s’agit de faire tenir une terrasse sur des poteaux. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est un exercice assez délicat. Toutefois, ce n’est pas une mission impossible. Si vous êtes un bon bricoleur avec un minimum de connaissances en menuiserie, et si vous disposez des outils et du matériel nécessaires, la chose est à votre portée. Les conseils que vous trouverez dans cet article vous aideront à réaliser votre projet sans coup férir.

Ne négligez pas les démarches administratives

Les démarches administratives ne constituent pas une étape systématique. Elles sont obligatoires – ou non – en fonction des dimensions de votre terrasse.

Ainsi, toutes les terrasses construites sur des surfaces supérieures à 20 m² doivent se faire précéder d’une procédure de demande de permis de construire. Si la surface est inférieure à 20 m², mais supérieure à 6 m², il faut effectuer une déclaration de travaux à la mairie avant de vous mettre à construire la terrasse.

Ne sautez pas l’étape du plan

Une terrasse sur pilotis n’est pas une construction quelconque. C’est un projet sérieux qui nécessite un traitement sérieux de chaque étape. Et pour cause, la structure doit pouvoir supporter plusieurs centaines de kilos ! Pour cela, avant de vous y lancer, prenez le temps de faire le dessin du plan de votre construction en pensant aux moindres détails.

Définissez les dimensions – largeur, profondeur, hauteur – et calculez le nombre de poteaux en bastaings et en bois nécessaires à votre construction. Bien réalisée, cette étape vous permettra de connaître exactement le matériel dont vous aurez besoin.

Préparez la fondation

Au cas où vous ne l’auriez pas encore fait, il faudra, après avoir dessiné le plan de votre terrasse sur pilotis, tracer son périmètre au sol en vous servant d’un matériel de traçage comme un cordeau par exemple.

Vous identifierez l’emplacement de chaque poteau porteur et creuserez les trous devant les accueillir en conséquence. Les trous doivent avoir une profondeur moyenne de 40  cm. Toutefois, notez que plus votre terrasse est élevée, plus les trous doivent être profonds. De même, leur diamètre doit être sensiblement supérieur à celui des poteaux ;

Une fois que les trous sont creusés, vous devrez préparer et y verser du béton. Assurez-vous que la surface du béton soit bien lisse et plane et qu’il soit bien tassé. Quand vous aurez terminé, laissez sécher le béton.

Installation des poteaux de soutien

Dès que les trous sont faits et le béton versé à l’intérieur, vous y placerez les poteaux. Cette étape est très délicate puisque la hauteur des poteaux influencera la stabilité de la structure et par ricochet le confort de la terrasse.

A l’aide d’une scie circulaire, veillez donc à tailler vos poteaux en tenant compte de la dimension des bastaings qui doivent pouvoir s’emboîter parfaitement avec les poteaux de soutien. Faites tout pour bien tailler le haut des poteaux puis fixez-les dans le béton à l’aide de goujons.

Installation de la structure de la terrasse

A cette étape où les poteaux porteurs en bois sont déjà placés et fixés sur le béton, il ne vous reste plus qu’à placer les bastaings au niveau de leurs entailles.

Pour garantir la solidité de la structure, vous les visserez à l’aide de vis à bois, après avoir vérifié que la construction est parfaitement horizontale. Effectuez cette vérification à chaque fois, jusqu’à ce que ne vous finissiez de visser l’ensemble de la construction. Vous fixerez les bastaings qui ne seront pas soutenus par des poteaux avec des sabots métalliques.

Cela dit, n’oubliez pas qu’il faudra également faire en sorte de faciliter l’écoulement des eaux en cas de pluie. Pour cela, le plancher de la terrasse sera construit avec une pente très légère. Vous n’aurez qu’à tailler les poteaux les plus éloignés de la construction de 1 cm avant de poser les bastaings.

Ces petits détails sont très cruciaux puisque vous n’aurez pas la possibilité d’y revenir une fois que toute la construction sera achevée. Veillez-y donc avec une entière présence d’esprit.

Fin de la construction de votre terrasse sur pilotis

Dès lors que vous en avez fini avec la structure de la terrasse, la construction est presque terminée. Vous fixerez les lames de bois sur les lambourdes, en veillant à observer un espace allant de 3 à 8 mm entre les lames. Pour des questions de sécurité, nous vous recommandons de poser un garde –corps sur le tour de la terrasse.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here