Les points importants à savoir sur les solins de toiture

solins de toiture

La toiture d’une maison se compose de différents éléments. Outre le revêtement, il y a aussi les solins qui garantissent son étanchéité. On retrouve ces éléments au niveau des différents points de raccordements sur le toit. Justement, nous abordons les points importants à savoir sur les solins de toiture.

Les solins de toiture : de quoi s’agit-il exactement ?

Comme susmentionnés, les solins font partie des éléments de la toiture qui assure son étanchéité. On peut les trouver au niveau des endroits de raccordement avec un mur de différent niveau, à la base d’une cheminée ou au niveau d’une colonne d’évents.

Pour les concevoir, les fabricants utilisent différents matériaux. Toutefois, il faudra choisir celui-ci qui convient au type de revêtement de la toiture. Pour un choix plus judicieux, nous vous conseillons de solliciter l’avis d’un couvreur professionnel. Vous pouvez également lui confier leur pose. Les solins en mortier sont les plus courants. Pour les obtenir, on mélange du sable avec de l’eau et du ciment. Les solins peuvent également être faits en zinc, en plomb ou en aluminium.

Par ailleurs, il existe différents modèles de solin. Il y d’abord les solins avec bavette en plomb que l’on installe sous le revêtement du toit. La bavette en question rend le solin plus étanche. Ensuite, il y a les solins équipés d’un double revêtement. On les met en place à la fois sur le mur, plus précisément sur la cheminée ou sur la colonne d’évent, et sur la toiture. Ce modèle permet une meilleure étanchéité de cette dernière, surtout sur les deux côtés recouverts.

Qu’en est-il des portes-solins sur les solins métalliques ?

On associe en général les solins métalliques à des portes-solins. En plus de favoriser l’adhérence du solin au revêtement du toit, ces derniers garantissent une bonne étanchéité. En effet, ils font le lien entre la toiture et le solin lui-même. En ce qui concerne leur pose, ils peuvent être fixés à un support vertical ou encastrés dans le mur. Ici encore, il existe deux sortes de portes-solins, à savoir :

  • Le porte-solin avec grillage qu’on retrouve principalement sur les constructions neuves. Quant à son installation, elle se fait par vissage ou par recouvrement.
  • Le porte-solin à plis est préconisé pour les structures déjà existantes. Ici encore, sa fixation se fait par vissage ou par recouvrement. Pour ce qui est de son raccordement au solin, il s’opère à l’aide d’un joint mastic posé à l’intérieur du pli supérieur.

Dans tous les cas, il faut savoir que la pose du solin est une tâche délicate. D’où la nécessité de la confier à un expert en travaux de toiture. A côté de la pose de cet élément, il vous accompagnera également dans le choix du matériau à utiliser.

Pose de solins de toiture : à quel prix s’attendre ?

Quelques facteurs font varier le coût d’une telle prestation. En effet, le prix des solins est variable d’un fournisseur à un autre. Il est également différent en fonction du type de matériau choisi et de sa qualité.

Par ailleurs, le choix du solin doit être fixé en prenant en compte les spécificités de la toiture. Il sera dicté par la nature du revêtement, les dimensions du toit et les endroits nécessitant la pose de solin. Pour avoir une idée du coût des solins, nous vous conseillons de formuler une demande de devis de vos travaux auprès de ce couvreur en Ariege.

À titre indicatif, il faudra en moyenne compter entre 40 € et 70 € par mètre linéaire de bande de solins. Ce prix comprend déjà leur pose.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here