Maquillage permanent: l’importance des pigments

maquillage permanent

Le maquillage permanent est une technique esthétique appréciée pour ses résultats plus vrais que nature. De tels résultats sont obtenus uniquement grâce au bon choix des couleurs (pigments) que l’on insère dans la peau. Quel rôle les pigments jouent-ils réellement dans ce procédé ? Que faut-il savoir à ce sujet ?

Un élément essentiel du procédé de dermopigmentation

Quelle que soit la technique de maquillage permanent que vous souhaitez vous faire faire, le rendu final est avant tout une question de couleur. Le procédé de dermopigmentation en lui-même ne peut être réalisé sans l’utilisation de pigment pour maquillage permanent, que l’on injecte sous la couche de l’épiderme par le moyen du dermographe, l’appareil utilisé pour le maquillage permanent.

Toutefois, il est utile de préciser que savoir manier cet appareil et l’aiguille est crucial pour la dermopigmentation, mais savoir sélectionner les pigments à utiliser est tout aussi important. La connaissance et la maîtrise des couleurs à utiliser, ainsi que leurs différentes propriétés, sont essentielles pour obtenir un beau maquillage permanent.

Les différents types de pigments

Les pigments de dermopigmentation se divisent deux catégories : les pigments organiques et les pigments minéraux (inorganiques).

Comme leur nom le laisse deviner, la constitution des pigments organiques est essentiellement liée aux caractéristiques des êtres vivants (liaisons carbone). Ce type de pigments est traditionnellement conçu à base de plantes ou d’os broyés. Toutefois, les pigments organiques actuels sont plutôt d’origine synthétique.

Quant aux pigments minéraux ou inorganiques, le principe est l’inverse de tout cela, car les pigments sont essentiellement constitués de métaux et de minéraux. Les oxydes de titane, de fer et de zinc sont les pigments inorganiques les plus utilisés pour le maquillage permanent.

Au niveau de la longévité du maquillage permanent, les pigments inorganiques sont les plus durables, car plus stables. Les pigments organiques, quant à eux, sont plus sensibles à la lumière et se dégradent plus facilement. Toutefois, ces derniers offrent de plus larges gammes et choix de couleurs, en comparaison avec les pigments inorganiques qui se déclinent en des couleurs plus ternes et opaques.

Qui choisit les couleurs ?

En principe, beaucoup des clients viennent dans un institut de beauté avec une idée précise de leur maquillage permanent dans la tête. En effet, les clients ont leurs goûts et leurs demandes que les esthéticiens doivent suivre. Cependant, le maquillage permanent ne dépend pas essentiellement des demandes du client, car il existe des paramètres à prendre en compte avant chaque dermopigmentation. Outre la couleur et le rendu désiré par le client, l’esthéticien considère également quel type de pigments doit être utilisé, quelle est la couleur de peau du client, et si sa peau est plus ou moins fine ou sèche. C’est seulement ainsi que les pigments sont choisis par l’esthéticien. Le choix des couleurs requiert beaucoup de créativité, et c’est probablement là que se mesure l’expertise de l’esthéticien.

La qualité des colorants : un facteur tout aussi essentiel

Vous l’aurez compris, les pigments sont des incontournables à la réalisation de tout travail de maquillage permanent. Ainsi, il importe également d’attacher une attention particulière à la qualité de ce dernier pour un rendu des plus exceptionnels et naturels. Avant de faire usage de votre pigment, veillez donc à bien tenir compte de ses composants et de leur fiabilité. Pour cela, rien de tel qu’un produit testé, approuvé et certifié par le Ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here