Achat d’un TPE pour un taxi, nos conseils

TPE pour un taxi

La question du règlement est fondamentale pour tous les commerçants et elle l’est d’autant plus pour les chauffeurs de taxis qui ne peuvent plus faire l’impasse sur le paiement par carte bancaire non seulement pour des questions réglementaires, mais aussi en raison des clients eux-mêmes qui disposent de moins en moins souvent d’espèces sur eux pour régler leur course. Si le terminal de paiement électronique peut être loué, la question de l’achat d’un TPE pour taxi peut néanmoins se poser puisque cette acquisition peut en réalité être plus rentable à terme que la location. Quelles sont les obligations concernant le TPE pour les taxis ? Quelles sont les différentes technologies disponibles ? Quel terminal de paiement choisir ?

Les obligations légales d’un taxi

Les chauffeurs de taxis sont soumis à un certain nombre d’obligations légales et cela y compris sur le plan du règlement et de la facturation des courses qu’ils sont amenés à faire. Parmi les dispositions auxquelles les taxis sont tenus de se conformer, l’obligation d’accepter la carte bancaire des clients et ce, quel que soit le montant de la course, est évidemment au premier plan. En effet, depuis la loi Thévenoud de 2014 qui a modifié le code des transports, les chauffeurs de taxis doivent mettre à la disposition de leurs clients une solution leur permettant de régler leur course par carte bancaire et par conséquent l’achat de TPE pour taxi est devenu incontournable. De plus, depuis 2017 les chauffeurs de taxi ont également pour obligation de détenir une imprimante reliée au taximètre afin d’éditer des factures même si celles-ci ne doivent pas être obligatoirement imprimées puisqu’il est possible de les transmettre par SMS ou par mail.

Opter pour un TPE mobile ou un modèle autonome ?

Un chauffeur de taxi étant par définition continuellement en déplacement, il est indispensable lorsque l’on exerce cette profession d’opter pour un modèle de terminal de paiement électronique adapté. Le TPE doit donc être capable d’utiliser les données mobiles afin qu’il puisse se connecter pour transmettre les informations de paiement. Dans ce cadre, il existe deux possibilités : le TPE mobile et le TPE autonome. Si les deux modèles fonctionnent en s’appuyant sur la 3G, la différence réside dans le moyen de se connecter. En effet, le terminal de paiement électronique mobile devra être utilisé en parallèle d’un smartphone ou d’une tablette disposant d’une connexion de données et s’appuiera sur celle-ci afin de transmettre les informations.

Le TPE autonome quant à lui est équipé dès l’achat d’une carte SIM multiopérateur et d’une connexion de données propres qui lui permet d’être utilisé indépendamment de tout autre périphérique, sachant que la connexion de données est intégrée au TPE, celle-ci n’engendrera donc aucun frais supplémentaires par la suite ce qui n’est pas le cas d’un TPE mobile qui pourra, lorsqu’il est utilisé, entraîner un dépassement de la connexion de données du mobile et donc une surfacturation de la part de l’opérateur.

Le cas particulier du transport sanitaire

Les taxis conventionnés ont la particularité de pouvoir assurer des transports sanitaires. Dans ce cadre, les chauffeurs sont confrontés à une problématique. En effet, ce type de prestations étant remboursées par l’Assurance Maladie, il est nécessaire de pouvoir à la fois prendre en charge la carte bleue et la carte vitale du client. Dans cet objectif, les fabricants de TPE ont donc créé des modèles de TPE spécifiques pouvant à la fois servir de lecteur de carte vitale et de terminal de paiement électronique. Ces dispositifs deux-en-un présentent l’avantage de limiter la multiplication des appareils nécessaires à l’exercice de l’activité de taxi pouvant effectuer du transport sanitaire en proposant l’achat de TPE pour taxi.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here