Quelles mesures faut-il prendre avant d’entamer l’élagage d’un arbre?

effectuer les travaux d’élagage

Tout propriétaire de jardin arboré est tenu de procéder à l’élagage des arbres qui y poussent. Cette opération est entreprise non seulement pour des raisons de sécurité, mais aussi pour préserver l’harmonie et la beauté des lieux. Néanmoins, il faut savoir que la pratique de l’élagage elle-même peut présenter des risques aussi bien à l’égard de l’intervenant qu’à l’égard de la plante qui en fait l’objet. Avant d’entamer la moindre chose, certaines mesures devront de ce fait être prises. Nous allons en parler dans ce qui suit.

Les mesures à prendre pour sécuriser le chantier

L’élagage est une pratique en arboriculture qui consiste à couper de façon sélective les branches des arbres. Il est effectué afin de mieux contrôler le développement de ces végétaux et leur procurer une meilleure santé. Mais avant de l’appréhender, des mesures doivent être prises pour sécuriser le chantier, car la chute des branches peut causer des dommages. Par conséquent, il sera nécessaire de :

Libérer le champ d’intervention de l’élagueur

Le chantier d’élagage d’arbre ne doit pas être accessible au public. Pour assurer la sécurité des personnes, les élagueurs posent donc des balises autour de leurs champs d’intervention. Ils veilleront également à déplacer les biens des personnes pour ne pas les endommager. Les professionnels posent généralement des panneaux de signalisation pour avertir les passants du danger. Dans la mesure où l’arbre à élagueur se trouve au bord de la voie publique, ils devront prévoir une déviation pour les automobilistes et les piétons.

Toujours dans le but de préserver la sécurité de tous, les spécialistes du domaine utilisent un système de rétention pour acheminer doucement les branches coupées vers le sol. C’est surtout le cas lorsqu’elles sont assez imposantes.

Les visiteurs ont lu aussi :  La livraison d’apéro à domicile : un service pour simplifier vos soirées

Porter des équipements de sécurité

Toutes les personnes intervenant sur le chantier d’élagage doivent se munir d’un équipement de protection individuelle ou EPI. Ce dernier se compose de matériels destinés à protéger contre les blessures occasionnées par les outils tranchants. Il comprend également les outils qui permettent de grimper à l’arbre et de se déplacer en hauteur en toute sécurité. Avant son utilisation, l’élagueur est tenu de vérifier la fiabilité de son EPI. En cas de doute, il devra se munir d’un autre EPI en bon état. À titre indicatif, voici ce qu’on retrouve dans un EPI : un casque de sécurité muni d’une visière (ou des lunettes de protection), des protections auditives, des vêtements anti-coupure (combinaison, gants, etc.), des bottes de sécurité, un harnais d’élagage, des mousquetons et différentes sortes de cordes.

effectuer les travaux d’élagage

Les mesures à prendre pour préserver la santé des arbres à élaguer

L’intervention doit aussi être sécurisée pour l’arbre qui sera élagué. Autrement dit, l’élagage ne doit pas nuire à sa santé, voire entrainer son dépérissement. Pour cela, il est conseillé de :

Désinfecter et aiguiser les outils de coupe

Avant de les utiliser, il est crucial de désinfecter les lames des sécateurs et de la tronçonneuse. La désinfection peut se faire soit avec de l’alcool, soit en exposant les lames en question à la flamme d’un briquet. Cette opération est incontournable, car un outil contaminé propagerait la maladie sur les sujets sains.

Néanmoins, la désinfection ne suffit pas, car il faudra en plus que le matériel de coupe soit parfaitement aiguisé. Lorsque les coupes sont bien nettes et franches, les plaies parviennent en effet à se cicatriser rapidement. Ainsi, si vous ne disposez pas du matériel adéquat pour élaguer vos arbres, il est fortement conseillé de faire appel à un élagueur professionnel.

Les visiteurs ont lu aussi :  Comment collecter des avis clients pour votre restaurant

Traiter les plaies sur l’arbre après son élagage

La taille laisse place à des plaies béantes sur l’arbre. Il n’est pas question de les laisser ainsi. Pour préserver la santé du végétal, le traitement de ces blessures avec du mastic cicatrisant est préconisé. Ce produit va les protéger contre les infections parasitaires. Il stimule également le processus cicatriciel.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here