Qui sont concernés par le travail isolé et comment les protéger ?

protéger les travailleurs isolé
Injured construction worker laying on floor after fall

De nombreux employés travaillent seuls pendant au moins une partie de leur quart de travail. Travailler seul se traduit par des risques de sécurité qui varient considérablement d’un emploi à l’autre. Votre entreprise emploie-t-elle des travailleurs isolés ? Si oui, il est important pour les employés de disposer des outils et de la formation dont ils ont besoin pour maintenir un niveau de sécurité optimal.

Quels types de postes sont touchés par le travail isolé ?

Voici quelques-uns des types de travailleurs isolés les plus courants et les industries dans lesquelles ils travaillent :

  • Le logement. Cela comprend les agents immobiliers, le personnel de vente et les personnes qui travaillent pour des associations de logement telles que les agents de quartier.
  • La santé sociale. Cela concerne les infirmières communautaires, les médecins généralistes, les travailleurs sociaux et les agents de probation. Les travailleurs isolés de ces groupes rendront probablement visite aux gens chez eux.
  • Les travailleurs à domicile. De nombreux types de personnes travaillent à domicile, comme les écrivains, les vendeurs ou les travailleurs indépendants.
  • Le transport et la logistique. Le cas le plus évident de travailleur isolé est le chauffeur, mais le personnel d’entrepôt et de déchargement travaille aussi souvent seul.
  • La construction. Il s’agit des ouvriers du chantier, des gestionnaires, des géomètres et des inspecteurs.
  • En dehors des heures de travail. On parle ici des personnes qui travaillent en dehors des heures de travail habituelles telles que les agents de sécurité ou les nettoyeurs.

3 conseils de sécurité simples pour protéger les travailleurs isolés

Les employeurs et les professionnels de la sécurité ont la responsabilité d’éduquer les travailleurs isolés sur leurs conditions de travail de sécurité uniques. Ils doivent faire ce qu’ils peuvent pour protéger les travailleurs isolés des risques encourus.

En tant que responsable de la sécurité des employés, il est de votre devoir d’élaborer des procédures et des formations spécifiques pour vos travailleurs isolés. Voici 3 étapes simples pour informer vos travailleurs isolés de ce qu’ils peuvent faire pour assurer leur propre sécurité.

1.     Identifier les dangers potentiels

En entrant dans son espace de travail, le travailleur isolé doit toujours inspecter l’environnement pour déceler tout danger potentiel. Certaines conditions courantes à examiner comprennent :

  • les risques météorologiques,
  • les produits chimiques,
  • les risques biologiques,
  • le potentiel de trébuchements/glissades/chutes, etc.

Les travailleurs isolés doivent également être particulièrement conscients des risques sociaux. Certains travailleurs isolés, comme les infirmières de santé à domicile et les travailleurs sociaux, travaillent régulièrement avec des personnes extérieures à l’entreprise. Dans de tels cas, le risque de violence verbale, d’agression et de préjudice est toujours présent.

Même si le travailleur isolé ne travaille pas régulièrement avec les gens, il doit également tenir compte de la possibilité d’un agresseur imprévu ou d’un vol. Le simple fait d’être conscient des risques potentiels auxquels il peut faire face aidera le travailleur isolé à prendre les précautions nécessaires pour les prévenir.

2.     Accorder de l’importance à sa propre santé

C’est, bien sûr, une bonne règle de base pour tous les employés. D’ailleurs, c’est une règle d’or pour tous les humains en général. Cependant, les travailleurs isolés doivent être particulièrement conscients de leurs propres besoins en matière de santé pour deux raisons :

  • Ils peuvent se retrouver dans des situations dangereuses ou difficiles dans lesquelles ils doivent s’aider eux-mêmes.
  • Ils sont soumis à l’isolement, ce qui peut affecter leur santé mentale globale.

Sachant ces choses, les travailleurs isolés devraient être conscients de leur état de santé général et de la façon dont cela pourrait les affecter. Bien manger, faire de l’exercice et simplement prêter attention à ce qu’ils ressentent peuvent tous avoir un effet positif sur leur santé physique et mentale.

3.     Utiliser la technologie disponible

Les travailleurs isolés devraient tirer parti des multiples ressources technologiques dont ils disposent. Cela peut par exemple se refléter par l’utilisation d’un GPS sur son téléphone pour s’assurer que quelqu’un sait où il se trouve.

De plus, il existe des solutions technologiques, spécialement conçues pour la protection des travailleurs isolés. Les travailleurs isolés auront ainsi accès à des moyens de localisation avancée au-delà du GPS ou encore pourront faire rapidement appel à une équipe d’intervention d’urgence hautement qualifiée.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here