La mode de la maroquinerie en cuir vegan

cuir vegan

Le mot maroquinerie vient du mot maroquin et correspond au commencement à la confection d’une gamme d’accessoires fabriqués avec des peaux de chèvres et de boucs qui est née au maroc. Elle connaît son véritable essor au 19ème siècle mais existe sous différentes formes dans le monde depuis au moins un millénaire.

Lié à la prise de conscience écologique entre autres, le véganisme est né aux environs des années 1950. Ces facteurs, amplifié par la mondialisation, ont fait naître une nouvelle demande féminine en majorité. Le cuir végétal, parce qu’il s’y prête volontiers, est très utilisé pour la maroquinerie et nous allons en parler aujourd’hui pour y voir plus clair.

C’est quoi le cuir vegan ?

Pour commencer, l’expression “cuir vegan” est tout simplement un oxymore. En effet le cuir désigne de la peau d’un animal et vegan signifie toutes alternatives pour lesquelles aucun animal n’a été tué. Le cuir vegan n’est donc pas du cuir.

Avec quoi est fabriqué le cuir vegan ?

Le cuir vegan peut être fabriqué avec différents matériaux à partir du moment ou il n’est pas issu d’une peau animale. Les cuirs synthétiques en PVC comme le skaï sont très courants. Cependant c’est une matière issue de la production de pétrole. Les consommateurs désirant consommer vegan ont le plus souvent envie de choisir des produits dont la fabrication est éco-responsable.

Il existe des alternatives végétales plus eco-friendly issues de la culture des fruits. La peau d’ananas appelée pinatex. Sa fibre présente des caractéristiques formidables. Elle est solide et résiste très bien aux déchirures et à l’usure causé par les frottements. En terme de look, elle peut se teinter très facilement ce qui permet de créer de la maroquinerie très variées.

De nouveaux cuirs vegans sont en développement et sont très prometteurs. Les stylistes et les ingénieurs testent des produits comme le melon ou le cuir de champignon nommé muskin.

Un inconvénient majeur de ces matériaux est justement qu’ils sont connus depuis peu et que étant tous jeunes, l’industrie n’a pas encore eu le temps de les développer pour pouvoir les utiliser pour des grosses productions.

Cependant, un matériau existe et lui n’a pas cet inconvénient car il est connu depuis très longtemps, le liège. Travaillé depuis des centaines d’années au portugal, il y a des artisans qui possèdent un réel savoir faire. De nombreuses usines ont réussi à mettre en place des chaînes de production d’une très bonne qualité. Le liège comme tissu est tout simplement plus solide que le cuir de vachette par exemple. Il a l’avantage d’être naturellement étanche et lorsqu’il est travaillé correctement, il possède un touché velouté très proche du daim. Pour finir, sa production est éco-responsable et son bilan carbon est neutre. Il est issu de la récolte de l’écorce du chêne liège qui se fait tous les 7 à 12 ans et qui laissent le chêne en bonne santé. C’est donc une production anti-déforestation.

Quel accessoire choisir en cuir vegan ?

On a vu que la maroquinerie vegan est une branche de la mode ou la demande est très forte. Un coup de coeur va aux sacs en liège en tous genres. Sac à main, sac à dos ou sacoche, nous avons l’embarras du choix.

Si vous avez des valeurs fortes et que vous désirez consommer de façon raisonnée et en plus de ça sans que des animaux soit tués pour ça alors tournez-vous vers le cuir vegan et la maroquinerie en liège par exemple.

 

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here