Comment faire pour devenir diagnostiqueur immobilier ?

devenir diagnostiqueur immobilier

Pour devenir diagnostiqueur professionnel, il importe de suivre une formation adaptée comme pour chaque métier. Ce parcours est primordial afin de maitriser le travail qui reste exigeant sur tous les plans, technique comme juridique. Depuis l’entrée de la réforme du dispositif de certification en 2012, accéder à ce métier devient vraiment sérieux et discipliné. En plus d’une formation diagnostiqueur, il importe aussi d’avoir un savoir-faire initial dans le domaine de la technique du bâtiment pour ceux qui préfèrent effectuer des diagnostics de performance énergétique.

Comprendre la mission d’un diagnostiqueur

Le travail de diagnostiqueur immobilier a vu le jour suivant des obligations réglementaires en matière immobilière. Toute personne qui décide de louer, acheter ou de faire des travaux sur un bâti se voit obligée de faire réaliser toute une série de diagnostics (amiante, plomb, gaz, électricité, termites, etc.). Le rôle du diagnostiqueur est alors de répondre à cette obligation. Il s’agit d’un métier que vous pouvez exercer en tant que salarié dans une entreprise ou dans une étude spécialisée.

Pour autant, le nombre de personnes intéressées par cette mission ne cesse d’augmenter. Mais il y a aussi un grand nombre de gens qui décident d’exercer leur activité de diagnostiqueur immobilier à leur propre compte. Le métier de diagnostiqueur est régi par la loi suivant l’article L271-4 du Code de la Construction et de l’Habitation qui stipule qu’en cas de vente de tout ou partie d’un immeuble bâti, un DDT ou dossier de diagnostic technique doit être annexé à la promesse de vente ou à l’acte authentique de vente s’il n’y a pas de compromis.

Le DDT ou dossier de diagnostic technique est constitué des diagnostiques obligatoires comme l’état de risque d’exposition au plomb, l’étude de la présence de matériaux composé d’amiante, l’état de risque suite à la présence de termites, l’état de l’installation de l’électricité et de gaz, le diagnostic de performance énergétique et finalement l’état des risques et pollutions. Pour mieux comprendre les principales missions et l’intervention d’un bon diagnostiqueur, cliquez ce lien.

La formation indispensable pour devenir diagnostiqueur

Afin de devenir diagnostiqueur immobilier, il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme. Pour autant, il est évident que suivre une formation dans le bâtiment est un avantage incontournable. Même s’il est possible de devenir diagnostiqueur sans diplôme, vous allez devoir faire certifier vos savoir-faire pour pouvoir réaliser un diagnostic immobilier. A titre d’exemple, il serait impossible de réaliser le diagnostic amiante sans disposer d’une certification amiante. Il existe six certifications indépendantes telles que le termite, le plomb, l’amiante, l’électricité, le gaz et la performance énergétique. C’est le COFRAC ou Comité Français d’Accréditation qui délivre ces certifications. Pour que les diagnostiqueurs restent à jour, ces dernières doit être renouvelées tous les 5 ans.

Concernant l’offre de formation pour apprendre à réaliser les diagnostics immobiliers, plusieurs voies sont possibles.  Vous pouvez intégrer une formation universitaire, une formation par alternance, une formation en entreprise ou une formation professionnelle. Il existe des formations courtes qui durent moins de 5 jours, mais dépendent des diagnostics à maitriser et les organismes. Mais pour avoir une formation complète concernant les diagnostics du DDT, il faut au moins 2 mois de formation. Il faut aussi mentionner qu’avoir un minimum de connaissance technique du bâtiment s’avère vraiment important. Une expérience dans le bâtiment ou un diplôme bac + 2 sont des bagages nécessaires qui favorisent votre profil.

Mais si vous êtes vraiment débutant dans le monde du bâtiment, vous pouvez rejoindre tout simplement les centres de formation qui proposent des parcours pratiques dans ce domaine précis. Pour se former aux diagnostics immobiliers, vous pouvez vous rendre auprès de plusieurs organismes publics et privés. En plus de cette activité de formation en diagnostic, vous aurez également la possibilité d’élargir votre connaissance en vous formant aussi à d’autres missions comme la maitrise de l’estimation en valeur vénale. Découvrez par la suite comment investir dans l’immobilier d’entreprise.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here