Conseils pour soulager vos maux de dos

soulager vos maux de dos

En France, près de 90 personnes sur 100 ont déclaré avoir déjà souffert de problèmes de dos. Les causes en sont nombreuses : inflammations des nerfs, efforts physiques, mauvaises positions de sommeil, des heures passées devant l’ordinateur… Lorsque la douleur est là, il faut songer à la soulager parce qu’elle fait mal. Voici quelques astuces pour vous aider à prévenir et à atténuer les maux de dos.

Apporter une attention particulière à la literie

Une literie adaptée vous aide à atténuer vos maux de dos. D’abord, optez pour un sommier dont la hauteur vous permette de vous lever sans trop solliciter vos muscles et articulations. La hauteur idéale d’un lit est de 50 à 55 cm à partir du sol (hauteur du matelas compris). Ensuite, choisissez un matelas-140×190 si vous dormez seul (e), un matelas-180×200 doté d’une bonne indépendance de couchage si vous dormez à deux. Comme ça, vous éviterez une position qui comprimera votre colonne vertébrale. Les agitations de votre partenaire n’auraient également aucun effet sur vous.

Choisir un matelas adapté

Il faut aussi choisir un matelas dont la fermeté ne risque pas de broyer votre dos déjà mal-en-point. Le matelas en latex doté de zones de confort s’avère être un excellent choix. Ici, le matelas est compartimenté en 3 à 5 zones ayant un niveau de fermeté différent. Cette caractéristique lui permet d’offrir un soutien personnalisé sur les différentes parties sensibles du corps. Vous pouvez aussi choisir le lit hybride. C’est un modèle conçu pour tous les dormeurs, y compris ceux qui souffrent de problèmes de dos.

Utiliser un bon oreiller

L’oreiller peut amplifier le mal de dos s’il est mal choisi. Notamment, s’il ne permet pas un bon alignement de la colonne vertébrale. Le mieux, c’est d’utiliser un oreiller ergonomique qui maintient votre tête à bonne hauteur sans raidir votre cou. Il s’agit d’un oreiller en mousse à mémoire de forme qui épouse parfaitement la courbe de la nuque. Ce type d’oreiller permet également d’éviter le torticolis et les douleurs cervicales.

Opter pour un sommier anti mal de dos

Le moindre faux mouvement au lit peut se payer très cher quand on a mal au dos. Heureusement que le sommier est là pour amortir tous les mouvements du dormeur. Aussi, le choix de cet élément de la literie doit se faire de manière éclairée. Tournez-vous vers les sommiers à lattes actives. Ces derniers disposent d’une souplesse capable d’absorber les chocs et les mouvements. Certains modèles disposent de curseur de fermeté permettant de régler la tonicité des lattes en fonction de vos besoins. Ces sommiers sont compatibles avec tout type de matelas.

Changer régulièrement le matelas

S’il est de bonne qualité, votre matelas-140×190 peut durer jusqu’à 10 ans. Mais à partir de votre 30e année, mieux vaut renouveler votre literie tous les 7 à 8 ans. En effet, le risque de mal de dos commence à croître à partir de 30 ans. Et dormir sur un vieux matelas ne fait qu’accroître cette probabilité. Vous pouvez toujours trouver sur Internet des DIY et des tutoriels pour recycler votre vieux matelas. Vous pouvez par exemple les changer en canapé, ou encore transformer les ressorts en objets de décoration.

Adopter la bonne position pour le sommeil

Il faut faire attention à l’alignement naturel de la colonne vertébrale lorsqu’on souffre de douleur lombaire. Le meilleur moyen d’y arriver lorsqu’on se met au lit, c’est d’adopter la position fœtale. Autrement dit, dormez sur le côté. Veillez à garder alignées votre tête et vos épaules. La tête trop penchée vers l’avant ou vers l’arrière peut provoquer la douleur. Vous pouvez aussi vous dormir sur le dos. Dormir sur le ventre est fortement déconseillé, sauf si vous souffrez de hernie discale.

Éviter le repos prolongé au lit

S’allonger sur le lit peut vous aider en cas de douleur intense. Toutefois, rester au lit pendant plusieurs jours ne vous aidera pas à vous guérir rapidement. Au contraire, l’alitement peut engendrer des raideurs qui ne font qu’augmenter vos souffrances. Respectez la durée habituelle de votre sommeil. Pendant la journée, restez actif tout en modérant vos activités physiques.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here