Qu’est-ce que le shampooing sans sulfate ?

Vue arrière d'une belle jeune femme nue utilise du shampooing sans sulfate pendant qu'elle prend une douche dans la salle de bain

La recherche de bons  produits à ajouter dans une routine capillaire est quasi infinie. Avec le temps j’ai accumulé de l’expérience, au moins autant qu’un coiffeur-styliste professionnel. Je sais donc assez rapidement faire le tri entre ceux qui sont bons et ceux qui sont mauvais. Sur les réseaux sociaux, il y a beaucoup de discussions sur les dangers à la fois réels et imaginaires. Les sulfates sont l’une de ces choses qui sèment la zizanie.  Certaines pointent du doigt les shampooings qui contiennent des sulfates. Dans quelle mesure mettons-nous notre santé en péril quand nous voulons simplement des cheveux propres?

Qu’est ce que sont les sulfates ?

Pour donner une définition qui reste simple, les sulfates sont ce qui rend le shampooing moussant lorsque vous massez avec de l’eau sur votre cuir chevelu. Techniquement, il s’agit d’un type de tensioactif (un terme désignant divers détergents, émulsifiants et agents moussants qui réduisent la tension superficielle de l’eau) qui “attire” à la fois l’huile et l’eau. Le SLS (Laureth sulfate de sodium) est un détergent synthétique qui est à la fois hydrophile (qui aime l’eau et se rince donc facilement) et hydrophobe (qui se fixe aux huiles et graisses à éliminer). SLS est très efficace dans son rôle, ce qui le rend si populaire auprès des fabricants.

Les sulfates dans les shampoings

Les trois composés de sulfate les plus couramment utilisés par l’industrie des produits capillaires sont le laureth sulfate de sodium, le lauryl sulfate de sodium et le laureth sulfate d’ammonium. Chaque produit est différent en intensité – les versions «-eth» sont plus douces que la version «-yl» et la version ammonium est plus douce que la version sodium – mais toutes peuvent être irritantes pour les peaux sensibles et peuvent abîmer les cheveux. Et oui, les filles le shampoing abîme les cheveux. L’utilisation de produits contenant de la coco bétaïne (un tensioactif dérivé de l’huile de coco) est une option sans sulfate, et bien qu’un peu plus douce, cela reste un détergent.

Les inconvénients des sulfates

L’inconvénient des sulfates est qu’ils peuvent également éliminer les huiles naturelles du cuir chevelu et par la même éliminer l’humidité naturelle des cheveux. Ce qui peut rendre les cheveux secs et cassants. Et si votre cuir chevelu est sensible, les sulfates peuvent provoquer une irritation du cuir chevelu comme des rougeurs, de la sécheresse et des démangeaisons pour de nombreux types de cheveux. C’est évidemment encore plus un problème pour les cheveux bouclés ou frisés.

Est-ce vraiment dangereux ?

Les sulfates sont considérés comme sûrs à des concentrations inférieures à 1% ou lorsqu’ils sont utilisés pendant de courtes périodes, selon le Journal of the American College of Toxicology, bien que toute concentration supérieure à 2% provoquera un certain degré d’irritation cutanée. Mais sachez qu’un shampooing au sulfate a généralement une concentration d’environ 15%. La plupart des shampooings contiennent des agents revitalisants pour amortir les effets desséchants du détergent.

Pourquoi les sulfates sont-ils mauvais pour les cheveux ? 

Les personnes aux cheveux secs, teints, crépus, frisés, bouclés, ondulés ou simplement fragiles devraient sérieusement envisager de se tenir à l’écart des sulfates. Car ce sont des nettoyants trop agressifs.

Tout produit de soin capillaire contenant des sulfates peut causer des soucis aux cheveux. Les abîmer, les dessécher et même potentiellement entraîner une perte de cheveux plus tard. 

Le shampooing et les savons sans sulfate conservent mieux les huiles naturelles. Ce qui aident à maintenir l’hydratation des cheveux plus efficacement. Se passer des sulfates permet également réduire l’irritation du cuir chevelu. 

Et si vous utilisez des traitements ou des kits de lissage à la kératine. En seulement trois douches avec un shampoing à base de sulfate, les résultats de votre soin capillaire seront annulés. 

Envie d’apporter de l’hydratation à vos cheveux ? 

Utilisez des après-shampooing sans rinçage. La mousse que vous obtenez d’un shampooing avec sulfate rentre dans la formule pour que vous n’ayez pas à travailler dur pour nettoyer votre cuir chevelu.

Les ingrédients du shampooing jouent chacun un rôle, mais cela ne signifie pas qu’ils sont tous bons pour vous. Les produits sans sulfate réclament un massage plus rigoureux de votre part pour correctement nettoyer vos fibres capillaires. En résumé, moins de mousse et plus de frottement.

L’AAD (American Academy of Dermatology), a publié des rapports qui associent le laureth sulfate de sodium et le lauryl sulfate de sodium à la dermatite de contact chez certaines personnes. 

Pour cette raison, les personnes atteintes d’eczéma ou de peau sensible peuvent ne pas tolérer les ingrédients du shampooing à base de détergent. 

Il n’y a aucune preuve scientifique que le composant «sans sulfate» rend le shampooing plus doux que les autres shampooings contenant des sulfates. Néanmoins, il vaut mieux prévenir que guérir. De nombreuses personnes sont allergiques au laureth sulfate de sodium ou au lauryl sulfate de sodium, et les shampooings sans sulfate peuvent clairement être bénéfiques pour eux.

Les sulfates peuvent-ils causer la perte de cheveux?

La plupart du temps, la perte de cheveux est un processus graduel dû à la génétique. Mais pas lorsqu’elle survient soudainement ou progresse rapidement. Cela se produit le plus souvent en raison du stress, d’une condition médicale ou d’une «mauvaise utilisation de shampooings contenant du SLS. La perte de cheveux peut être le résultat d’un mauvais rinçage qui dépose du SLS dans les follicules pileux qui pénètrent dans le cuir chevelu et corrodent le follicule pileux. Lumibeauty, le spécialiste des soins pour cheveux bouclés, rapporte que SLS ralentit également le taux de croissance des nouveaux cheveux. Et pas qu’un peu. Huit fois plus lentement que la normale !

La toxicité dépend de la quantité.

Il est important de se rappeler que la toxicité d’un produit est dictée par la formulation dans son ensemble et non par la toxicité d’un ingrédient individuel. 

Cela signifie que si le SLS brut est toxique, les formulations qui contiennent des concentrations diluées ou moindres de SLS ne le sont pas nécessairement. 

Pourtant, s’il est rare que les consommateurs soient exposés au SLS dans sa forme pure, les travailleurs des usines de fabrication le sont souvent.

Il est également toxique pour les organismes aquatiques. Il est vivement conseillé de ne pas en déverser dans l’environnement. Heureusement, le SLS est biodégradable dans des conditions aérobies et anaérobies et, par conséquent, ne persiste pas éternellement dans l’environnement. 

Évitez complètement les détergents

Les produits cosmétiques à base d’huile, utilisant des huiles d’argan, de noix de coco ou des huiles essentielles, sont favorisés pour les soins de la peau depuis des années maintenant. Et le vent tourne aussi pour les cheveux. 

Les nettoyants moussants ne sont la norme en matière d’hygiène que depuis un siècle. Avant la révolution industrielle, les humains se lavaient  principalement avec des ingrédients naturels comme l’eau, l’huile et l’argile. Il semble que le moment soit venu pour une consommation plus responsable et respectueuse.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here